Les études de kinésithérapeute

Les études de kinésithérapeute possède une particularité française et propose deux voies d'accès pour devenir masseur-kinésithérapeute : par l'intermédiaire d'un concours d'entrée en école de masso-kinésithérapie ou par le concours à la fin de la PACES ( Première Année Commune aux Etudes de Santé ). Cependant le PACES devrait devenir l'unique voie d'accès aux écoles de kiné dans les prochaines années.

Le rayon livres de kiné en librairie

La classe préparatoire et le concours d'entrée

La classe préparatoire

Le concours d'entrée est accessible directement après le BAC cependant la plupart des admis sont passés par une classe préparatoire. La prépa va permettre de travailler les matières présentes au concours : la biologie, la physique et la chimie, mais aussi de s'entraîner en passant régulièrement des concours blancs.

Le concours d'entrée

Le concours d'entrée en école de masso-kinésithérapie sélectionne sur 3 matières :

  • Biologie (20 points)
  • Sciences-Physiques (20 points)
  • Chimie (10 points)

Les types d'épreuve sont différents pour chaque école. On retrouve les différents types d'épreuves suivants : QCM points négatifs ou point positifs ou exercice rédactionnel.

PACES

Le PACES est la Première Année Commune aux Etudes de Santé et se déroule à l'université. Cette année est donc partagée avec la médecine, l’odontologie (chirurgie dentaire), la pharmacie et la maïeutique (sage-femme). Cette année est organisée autour de 2 semestres :

  • Semestre 1 : enseignements communs et 1ère partie du concours en fin de semestre portant sur les enseignements communs.
  • Semestre 2 : enseignements communs + enseignements spécifiques correspondant aux 4 filières possibles et 2 nde partie du concours en fin de semestre portant sur les enseignements communs et les enseignements spécifiques correspondant aux choix de filière.

Les enseignement communs  ont un programme fixé nationalement :

  • Atomes, biomolécules, génome, bioénergétique, métabolisme
  • La cellule et les tissus
  • Organisation des appareils et des systèmes -1- : Bases physiques des méthodes d'exploration - aspects fonctionnels
  • Évaluation des méthodes d'analyse appliquées aux sciences de la vie et de la santé
  • Organisation des appareils et des systèmes -2- : Aspects morphologiques et fonctionnels
  • Initiation à la connaissance du médicament
  • Santé, société, humanité
  • Démarche expérimentale

Les enseignements spécifiques pour la kiné dépendent de chaque université :

  • à Nantes, l'enseignement est commun pour médecine/kiné,
  • à Lille, l'enseignement est spécifique kiné : généralités en biomécanique et notions générales de physiologie articulaire appliquées à la kinésithérapie, technologie et bilan en masso-kinésithérapie, bilan diagnostic kinésithérapique, dossier du patient, généralités sur les techniques de masso-kinésithérapie, psychologie, éthique et anglais médical.

L'école de kiné

Les matières abordées

Les enseignements théoriques comprennent des cours magistraux, des travaux dirigés et des travaux pratiques et couvrent plusieurs modules :

  • Anatomie, morphologie, cinésiologie et biomécanique de l’appareil locomoteur
  • Physiologie humaine
  • Pathologie-Psychosociologie
  • Masso-kinésithérapie - Activités physiques et sportives
  • Masso-kinésithérapie, technologie
  • Psychosociologie-Réadaptation
  • Rééducation et réadaptation en traumatologie et orthopédie
  • Rééducation et réadaptation en neurologie, anatomie et physiologie du système nerveux central
  • Rééducation et réadaptation en rhumatologie
  • Rééducation et réadaptation en pathologie cardio-vasculaire
  • Rééducation et réadaptation en pathologie respiratoire, réanimation
  • Kinésithérapie en médecine, gériatrie et chirurgie
  • Pathologie infantile
  • Prévention, promotion de la santé, ergonomie
  • Kinésithérapie et sports
  • Législation, déontologie et gestion