Massage du dos

Le dos est très exposé aux tensions musculaires. Il constitue un point de départ, pour le massage, parce que pour beaucoup de gens, massage signfie "friction du dos". Le dos est prédisposé aux petits maux et douleurs et on y trouve la plupart des tensions issues de la vie quotidienne. 

Massage du dos

Massage du dos : les bienfaits

Le massage du dos est le roi des massages. Il permet d’obtenir une totale relaxation. En effet, on atteind un relâchement des tensions musculaires du dos mais aussi des épaules ce qui permet de détendre le corps tout entier. Ce résultat bénéfique est durable et ne se fait pas ressentir uniquement pendant la séance.

Le massage du dos est indiqué dans de nombreux cas : pour les personnes souffrant d’insomnie, celles souffrant de tensions psychologiques dues au stress ou à la nervosité. Cette technique améliore l’oxygénation du corps en activant la respiration et en stimulant la circulation sanguine. Du point de vue thérapeutique, il s'agit d'un remède efficace pour soulager la douleur. Il peut être utilisé pour soigner mais aussi pour prévenir ces indications.

Réaliser un massage du dos

1. Commencez par saisir la peau à la base du cou entre vos pouces et vos deux index, puis "marchez" avec ces doigts pour déplacer ce bourrelet en descendant dans le dos, et en le gardant tout le temps entre vos doigts. Cela demande un peu de pratique, je vous conseille de commencer par un partenaire de massage qui ne voit pas d'inconvénient à servir de cobaye.

2. Utilisez le bout des doigts pour vous enfoncer dans les muscles le long de la colonne vertébrale près du sacrum (en bas du dos). Puis commencez à faire vibrer votre main en la faisant glisser avec une pression moyenne pour revenir vers le haut en direction de la tête. Répétez trois fois.

3. Ce long mouvement de glissement étale l'huile et réchauffe en outre la zone tout entière. Glissez vers le bas avec les deux mains sur les muscles de chaque côté de la colonne vertébrale, les doigts pointés vers le milieu. Lorsque vous aurez atteint le bas de la colonne vertébrale, faites pivoter vos doigts vers l'extérieur et glissez pour retourner vers le haut du dos. Répétez quatre ou cinq fois ce glissement, en utilisant une légère pression au début, puis une pression légèrement plus ferme.

4. Une fois atteinte la base de la colonne vertébrale au bout du 4e ou du 5e glissement, arrêtez-vous et appliquez des frictions supplémentaires partout sur le sacrum. Vous remarquerez peut-être que lorsque la personne est allongée, cette pièce osseuse est basculé de telle sorte qu'elle présente une surface relativement plane, ce qui vous permet d'y appuyer votre poids et d'y appliquer une légère pression.

5. Pour le mouvement suivant, commencez par mettre vos pouces en haut du dos de la personne massée, un pouce de chaque côté de sa colonne vertébrale. Puis poussez très lentement les pouces vers le bas le long de la crête des muscles spinaux, avec une pression moyenne à ferme. Cela devrait prendre 30 secondes ou plus. Lorsque vous rencontrerez un point de tension, ralentissez et laissez vos pouces s'y enfoncer encore plus lentement, en le repérant pour revenir à cette zone plus tard. Lorsque vous auez atteint la base de la colonne, glissez pour revenir en haut.

6. Aves les pouces au-dessus des épaules et les doigts sur le dos de votre partenaire, pétrissez le haut des épaules, c'est-à-dire les muscles trapèzes. En faisant cela, vous pouvez sentir les points de tension puis vous y arrêter un moment pour appliquer de la pression directement sur ces zones avec vos pouces.

7. Changez de position et placez-vous sur le côté de la personne. Puis, en appliquant une pression moyenne, faites glisser les mains vers le haut du dos, en les séparant lorsque vous arriverez aux épaules, et en glissant avec une pression plus légère pour retourner vers le bas. Effectuez cette manoeuvre deux ou trois fois, en faisant attention de ne pas appuyer directement sur la colonne vertébrale.

8. En plaçant les mains en travers du dos de votre partenaire de massage, enveloppez son flanc avec vos mains puis glissez lentement vers vous en soulevant un tout petit peu son corps dans un joli glissement inversé de vos mains.

9.  Avec de petits mouvements de pétrissage, en n'utilisant presque que vos doigts, étirez vers le bas et tirez vers le haut les muscles le long de l'arrière du cou, en alternant une main après l'autre. Vous pouvez être ferme, mais faites attention à ne pas pincer votre partenaire. Faites aussi attention à ne pas tirer ses cheveux en effectuant cette manoeuvre. Evitez également d'aller trop loin avec les doigts, car vous rsiquerez sinon d'atteindre un site délicat sous la gorge.

10. Il est maintenant temps que vous vous occupiez des points de tension que vous avez découverts en faisant glisser les pouces le long de la colonne vertébrale. Commencez à la base de la colonne, et placez vos pouces dans la petite rainure qui est formée entre le rachis lui-même et les muscles spinaux qui montent le long du côté opposé de la colonne vertébrale. Puis poussez vers le côté opposé du dos, en bougeant les pouces avec de petits mouvements en "J" sur le muscle.

N'appuyez jamais directement sur la colonne vertébrale lorsque vous effectuez cette manoeuvre. Au lieu de cela, faites en sorte que les pouces pressent tout le temps en partant de la colonne.

La principale différence entre un bon massage et un massage médiocre, c'est qu'un bon massage est à chaque fois adpaté à la personne, fait sur mesure. Personnalisez donc cette manoeuvre, et appliquez-la exactement là où votre partenaire en a besoin cette fois-ci, en recherchant les poids de tension que vous aurez trouvés au cours des glissements précédents, puis en vous concentrant dessus.

11. La main de la personne massée étant posée sur le bas de son dos, il est facile de voir l'omomplate, qui se soulève et se révèle automatiquement. Un formidable moyen pour soulager la tension qui existe dans cette zone consiste à faire passer vos doigts le long du bord interne relevé de l'omoplate en appuyant vers l'intérieur et vers le bas. Vous pourrez parfois sentir l'omoplate se soulever encore davantage en même temps que vous décontractez les muscles.

12. Utilisez vos pouces pour vous concentrer sur le point placéà mi-chemin environ entre la colonne vertébrale et l'aisselle. Il se trouve directement à la base du bord interne de l'omoplate, et il est d'habitude tendu chez tout le monde. Si vous pouvez trouver ce point et appuyer fermement dessus avec le pouce pendant 10 secondes ou davantage, vous sentirez peut-être l'épaule tout entière "s'affaisser" du dos, en relaxation.

13. Effectuez des percussions de hachoir à travers le haut et le bas du dos, en faisant attention d'éviter la colonne vertébrale. C'est une manière typique de terminer le massage du dos et tout le monde partage cet avis. Elle fait du bien, mais je trouve que cela interrompt parfois l'effet calmant et apaisant du massage. N'utilisez le hachoir que si votre partenaire de massagele désire, ou s'il est sur le point de sauter de la table pour s'engager dans quelque activité, auquel cas quelques hachages et percussions légres avec les poings seront nécessaires.Sinon, restez-en pour le moment à quelques dous tapotements du bout des doigts, ou bien n'effectuez aucune percussion.

14. Après avoir appuyé sur tous les principaux points et les avoir frcitionnés, il est temps de quitter la zone du dos, mais sans faire trop remarquer votre sortie, à moins que vous ne vouliez choquer la personne massée et causer chez elle des symptômes d'état de "privation subite de massage du dos". Effectuez donc graduellement votre départ du dos, et utilisez des mouvements de liaison glissants.