Définition de l'ostéopathie

En 2015 la France compte plus de 20 000 ostéopathes diplômés, un nombre qui a presque doublé depuis 2009. L'ostéopathie est une médecine douce considérée par beaucoup comme une excellente alternative à la médecine générale. Toutefois, bien qu’elle soit reconnue comme une médecine à part entière, l'ostéopathie ne figure pas sur la liste des actes pris en charge par l'Assurance Maladie en France.

Ostéopathe manipulant son patient

Comment travaille un ostéopathe ?

Comme un médecin généraliste un ostéopathe travaille dans un cabinet. Il va ausculter son patient et lui poser différentes questions sur sa santé, ses antécédents et son mode de vie. Ceci afin d'établir un premier profil qui lui sera utile dans la compréhension et la prise en charge de son patient. Si l'ostéopathe utilise différents outils pour évaluer et diagnostiquer, il en utilise un plus que les autres, ses mains.

Durant toutes ses années d'étude l’ostéopathe a été formée à percevoir grâce à ses mains les structures anatomiques, leur fonctionnement et les micro mouvements associés. En fonction de l'état du patient, de la description des symptômes et de ce qu'il perçoit l'ostéopathe va en rechercher l'origine et la cause. Il lui suffit de palper pour percevoir les défauts du mécanisme qu'est le corps, et en diagnostiquer l’origine. Il tente ensuite de corriger avec ses mains le dysfonctionnement ce qui peut se faire en une ou plusieurs séances.  Un contrôle est ensuite effectué de manière plus ou moins régulière selon l'évolution de l'état de santé du patient. Dans certains cas plusieurs séances sont nécessaires alors que pour d'autres une seule suffira.

Sur quelles parties du corps peut-il intervenir ?

L'ostéopathie est une thérapie holistique, fondée sur le principe que toutes les parties du corps jouent un rôle dans notre état de santé et elles influent directement ou indirectement les unes sur les autres. Ce concept de globalité implique que le professionnel va prendre en compte le corps dans son intégralité plutôt que de se focaliser sur la partie affectée. L'ostéopathe manipulera le patient à tous les niveaux, crâne, nuque, épaules, bassin, ou encore ventre, afin d'établir mentalement un schéma de fonctionnement de son corps. Ainsi il pourra établir à quel niveau se trouve le problème "mécanique" et le résoudre.

Par exemple un mal de dos peut être causé par un dysfonctionnement de la mâchoire, le médecin ostéopathe manipulera le patient au niveau du dos, des vertèbres, des cervicale, et du crâne jusqu'à comprendre à quel niveau du corps et quelle partie e l'anatomie est en cause alors que la médecine générale pourrait se contenter de prescrire une radio et des anti-douleurs.  En fonction du diagnostic l'ostéopathe choisira la meilleure manière de travailler et il adaptera ses gestes et sa technique en fonction du résultat souhaité.

Qui peut consulter un ostéopathe ?

L’ostéopathie est une médecine douce dont le champ d'application est très vaste il n'y a donc aucune limite concernant l'état de santé des personnes qui souhaitent consulter un ostéopathe pour la première fois. Comme le médecin n'utilise que ses mains, il n'y pas non plus de limite d'âge et il est possible de consulter dès les premiers jours de sa vie.

Pour les nouveaux-nés il est même vivement recommandé par les pédiatres et les sages-femmes de consulter un ostéopathe dans les premières semaines qui suivent l'accouchement afin de corriger ou de modifier tout problème de posture. Très souvent les nouveaux présentent une gêne ou un inconfort au niveau du cou ou des jambes, par exemple, et cela peut être la conséquence de la position fœtale devenue inconfortable durant les dernières semaines de vie, ou d'une naissance difficile.

Au cours des premières années de la vie d'un enfant il est recommandé de consulter un ostéopathe qui établira un bilan postural. Cela lui permettra de détecter des dysfonctionnements, même minimes, qui peuvent engendrer des problèmes de posture et de santé au cours de sa croissance. L'ostéopathe travaillera ainsi en amont, de manière préventive, en traitant le problème avant qu'il ne s'installe de manière définitive.
Tout au long de sa vie une personne peut consulter un ostéopathe, et ce quel que soit son problème de santé.

Dans de nombreux cas l'ostéopathie peut être une alternative à la médecine générale alors que parfois, elle peut être préconisée en complément. Quelle que soit la situation du patient, l'ostéopathe prendra en compte son âge, son mode de vie, les événements particuliers tels que des accidents ou des interventions, ses antécédents familiaux et médicaux.

Quelques informations utiles

Bien que les médecins ostéopathes soient diplômés et reconnus en tant que médecin, l'ostéopathie en France n'est pas un acte pris en charge par la sécurité sociale. Une séance d’ostéopathie coûte en moyenne 50 €. Ce tarif est nettement inférieur à celui d'une radiographie ou d'une IRM, et l'acte en lui même est moins néfaste pour la santé pourtant la séance d’ostéopathie sera intégralement à la charge du patient contrairement à l'acte d'imagerie. Les patients ont donc très souvent le sentiment, et parfois à juste titre, que l'ostéopathie est une médecine qui a un coût et qui est donc réservée à ceux qui en ont les moyens. Cette différence de prise en charge est souvent perçue comme injuste, et heureusement de très nombreuses assurances santé ont décidé de rembourser les séances d’ostéopathie. En fonction de la mutuelle le coût et le nombre des séances sera plafonnée, mais le tarif reste accessible à tous.

Longtemps considérée comme une médecine de second choix, l'ostéopathie semble depuis quelques années s'ancrer dans une nouvelle manière de percevoir et d'utiliser la médecine au quotidien. Désormais de très nombreuses personnes choisissent de consulter un médecin ostéopathe plutôt qu'un généraliste. L'aspect naturel et non douloureux des séances ont conquis de nombreux patients, et depuis les scandales impliquant des laboratoires pharmaceutiques, certains se méfient de la médecine classique qui implique souvent la prescription de médicaments. L'ostéopathie est donc une solution moins invasive et moins contraignante et ce quelque soit l'âge du patient.