Migraine et ostéopathie

La migraine est une  pathologie fréquente touchant plus particulièrement les femmes (trois fois plus fréquente que chez les hommes). Elle se caractérise par des maux de tête et des nausées. Un français sur dix souffre de crises migraineuses et seulement 20% d’entre eux consultent.

Plusieurs types de migraines

Une migraine peut être passagère ou chronique et extrêmement douloureuse. L'ostéopathie est alors une méthode de choix pour la soigner durablement. Une migraine est une douleur affectant un seul côté du crâne (douleur touchant la « moitié du crâne »).

On distingue différents types de migraines.

Les migraines communes (ou simple) qui présentent une céphalée intermittente, pulsatile (battante, au même rythme que le cœur) limitée à un seul côté,  aggravée par les mouvements, le bruit et la lumière. Elles peuvent s'accompagner : de nausées, de vomissements et durer jusqu’à 72 heures sans traitement. Il n'y a pas de signe neurologique associé (notamment visuel). La douleur s’installe souvent le matin.

Les migraines accompagnées, qui sont précédées de signes tels que paresthésie (fourmillements), troubles du langage (aphasie : perte de la parole, troubles de la prononciation, manque du mot), troubles du champ visuel ou paralysie de la motricité des yeux. Une heure après les premiers signes la douleur crânienne fait son apparition.

Les migraines ophtalmiques qui, outre une douleur localisée au niveau de l'œil, présentent des troubles visuels : apparition d'un scotome ("trou" dans le champ visuel ou tâche blanche), d'augmentation progressive jusqu'à une superficie pouvant toucher la moitié du champ visuel (hémianopsie). Ces phénomènes visuels particuliers touchent les deux yeux simultanément et peuvent durer quelques minutes. Ils peuvent rester isolés ou se prolonger durant la phase douloureuse. La phase douloureuse qui suit les troubles visuels a les symptômes d'une crise commune.

Traitement ostéopathique

Au cours de l’entretien avec le patient, l’ostéopathe recherchera l’origine du symptôme, les circonstances d’apparition, fréquence, localisation, phénomènes héréditaires.

Les migraines sont généralement liées à un défaut de vascularisation crânienne. L'ostéopathe va permettre au sang de circuler correctement, grâce à des techniques douces crâniennes, tissulaires ou myotensives. Le relâchement des tensions musculaires et tissulaires permet également de relâcher, de débloquer les articulations cervicales, et de diminuer l'irritation des nerfs situés localement. Un travail viscéral et au niveau du petit bassin peut parfois s'avérer nécessaire pour soulager des maux de tête. Une prise en charge ostéopathique efficace permet de diminuer significativement l'intensité et la récurrence des maux de tête.

L’ostéopathie va utiliser plusieurs techniques pour agir sur l’origine des migraines :

  • techniques crâniennes : par des manipulations douces, au niveau des cervicales, de la base du crâne et du crâne lui même, l’ostéopathie va améliorer la qualité des échanges vasculaires et des compressions nerveuses, rétablissant ainsi, un bon flux du réseau vasculaire intra-crânien et une diminution de l’irritabilité nerveuse.
  • techniques structurelles en travaillant sur les vertèbres (le plus souvent cervicales, mais également dorsales hautes, dans la région située entre les omoplates) qui sont en lésion ostéopathique pouvant empêcher la bonne vascularisation et/ ou la bonne innervation du crâne ;
  • techniques viscérales :
    • au niveau des organes du petit bassin (organes génito-urinaires),
    • au niveau du foie : le foie est lié aux yeux et il est frappant de constater que les migraines ophtalmiques sont souvent accompagnée d'une perte de mobilité hépatique.

Dans certains cas, une prise en charge complémentaire par un autre spécialiste peut être recommandée (un ophtalmologue pour les migraines ophtalmiques, un psychologue pour les migraines d'origine psychologique. etc.).

Certaines céphalées peuvent avoir des origines pathologiques plus ou moins graves. Dans ces cas-là, votre ostéopathe, au terme d'un interrogatoire précis qui lui aura permis de déceler la cause médicale de votre céphalée, saura vous réorienter rapidement vers votre médecin traitant ou un médecin spécialisé. Dans tous les cas, si votre céphalée est récente et inhabituelle, et que vous avez de la fièvre, il faut vous rendre chez votre médecin avant toute consultation ostéopathique.